Ça y est, vous avez décidé de créer votre site vitrine. Et maintenant… ?

Que vous décidiez de vous débrouiller par vous-même ou de faire appel à un professionnel, il y a un certain nombre d’éléments que vous pouvez préparer en amont et qui vous aideront à y voir plus clair et à faire en sorte que votre projet démarre dans les meilleures conditions possibles.

Faire le point sur les contenus

Que vous réalisiez votre site vous-même ou que vous fassiez appel à un professionnel, vous devrez en général fournir les contenus de votre futur site. Par contenus, j’entends ici les textes, photos, vidéos et autres documents qui composeront votre site.

Pour les textes, n’hésitez pas à vous inspirer de ce qui se fait sur d’autres sites dans le même domaine que vous (sans toutefois les copier), mais essayez d’y mettre votre « patte » afin de les rendre uniques. Si vous faites appel à un prestataire, il peut être amené, avec votre accord, à les retravailler afin de les optimiser, notamment en vue d’améliorer le référencement naturel.

Pour les photos, la qualité est primordiale. L’idéal est de faire appel à un photographe professionnel, au moins pour prendre une jolie photo de vous ou de votre équipe. Pour le reste, plusieurs banques d’images gratuites ou payantes existent, vous y trouverez sans aucun doute ce qu’il vous faut. Si vous faites appel à un webmaster, il pourra sûrement vous proposer de sélectionner ces photos pour vous.

Conseil : si vous faites appel à un prestataire, ne négligez pas cette étape. La question des contenus fait partie des premières qu’il vous posera, et bien souvent tous les contenus devront être finalisés avant de commencer à créer le site : vous gagnerez donc un temps précieux en les préparant à l’avance.

Structurer le contenu

Une fois ce premier bilan effectué, vous pourrez commencer à réfléchir aux différentes pages qui constitueront votre site. Trois pages sont communes à quasiment tous les sites : une page d’accueil, une page « A propos » ou « Qui sommes-nous ? », et une page « Contact ». Complétez ensuite avec des pages détaillant vos services ou vos prestations, vos offres et tarifs, etc.

Lister les fonctionnalités attendues

Ensuite, posez-vous la question de vos besoins en termes de fonctionnalités. Par exemple, avez-vous besoin d’un système de newsletter, d’un outil de réservation ou de prise de rendez-vous en ligne, d’un module de gestion d’événements, d’une section blog, etc. Gardez cependant en tête que plus vous ajouterez de fonctionnalités sur votre site, plus le temps de développement sera important, et donc plus le montant de la facture sera élevé.

Conseil : si vous demandez un devis à un webmaster et que le tarif est trop élevé par rapport à votre budget, réfléchissez aux fonctionnalités que vous pouvez enlever. En effet, il est tout à fait possible de commencer par créer un site vitrine « simple », que vous pourrez ensuite au fil du temps enrichir de nouvelles fonctionnalités, et cela permettra de faire rentrer plus facilement la création du site dans votre budget.

Réfléchir à l’apparence de votre site

Cette étape est facultative et fonction de votre intérêt pour le webdesign si vous faites appel à un professionnel, mais fortement conseillée si vous faites votre site par vous-même. Essayez de repérer sur la Toile des exemples de sites qui vous plaisent pour leur design, et réfléchissez à l’image que vous souhaitez donner de votre activité : classe, sobriété, douceur, énergie, etc.

Conseil : si vous n’avez pas déjà une identité visuelle (logo, polices, palette de couleurs), précisez-le à votre prestataire. Il pourra vous proposer une charte graphique web, comprenant un choix de polices et de couleurs, qu’il appliquera à votre site. Par la suite, vous pourrez reprendre les mêmes éléments pour toute votre communication (publications sur les réseaux sociaux, plaquettes de présentation, etc.) afin de garantir l’unité de votre identité visuelle.

Choisir son nom de domaine

Si vous n’en avez pas déjà un, il est temps de choisir votre nom de domaine. Idéalement, il correspond au nom de votre entreprise ou de votre marque, ou à votre nom à vous si vous n’en avez pas. Je vous conseille également d’opter pour les extensions .fr et .com, car ce sont les plus courantes et les mieux optimisées pour le référencement. Vous pouvez vérifier que votre nom de domaine n’a pas déjà été réservé par quelqu’un d’autre ici. Je vous conseille cependant d’attendre avant de le réserver afin de demander son avis à votre webmaster pour choisir votre fournisseur de nom de domaine.

Penser au référencement

Idéalement, il vaut mieux commencer à penser à une stratégie de référencement naturel avant même de commencer à créer le site. Concrètement, il s’agit de lister les mots-clés, ou « requêtes » sur lesquelles vous souhaitez que les différentes pages de votre site soit bien positionnées. 

Bon à savoir : toutes les requêtes ne se valent pas, dans le sens ou certaines seront plus accessibles que d’autres. Ainsi, arriver dans les dix premiers résultats sur la recherche « webmaster France » sera bien plus difficile que sur une requête comme « webmaster Vendée » ou « webmaster La Roche-sur-Yon ».

Préparer tous ces éléments en amont vous permettra d’aborder en toute sérénité votre projet de création de site, et vous fera gagner en temps et en efficacité par la suite.